Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

Actualité

Qui de mieux qu’un comptable pour parler du métier ? Découvrez le témoignage de Florian :

Publié le

Florian, 22 ans, travaille comme technicien gestionnaire (comptable) dans un grand cabinet comptable de la région Lilloise. Nous lui avons posé quelques questions sur son parcours et son travail.

 

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Au lycée je me suis dirigé vers un Baccalauréat Scientifique car j’étais assez intéressé par les chiffres et les sciences. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai commencé par un DUT chimie mais ça ne me plaisait pas énormément.

Alors, j’ai cherché une autre voie professionnelle pour la rentrée suivante. À l’époque mon frère était en BTS Comptabilité et Gestion. J’ai regardé ses cours et j’ai tout de suite compris la logique et trouvé ça intéressant.

Je me suis donc lancé dans ce même BTS Comptabilité et Gestion des Organisations (après la réforme, le BTS CG est devenu le BTS CGO) mais en alternance dans un cabinet comptable. Cette première expérience dans le domaine de la comptabilité m’a enrichi en compétences et en connaissances et m’a permis de faire le lien entre la théorie et la pratique.

Une fois mon BTS obtenu, je souhaitais continuer mes études pour avoir un Bac+3. J’ai donc poursuivi en Licence Professionnelle “Responsable Portefeuille Client”, spécialisé pour les cabinets comptables. J’ai continué cette formation d’un an en alternance avec le même cabinet comptable qui m’avait déjà fait confiance pour mon BTS, et j’ai obtenu ma licence professionnelle l’année dernière (2018).

 

Que t’as apporté tes études et ton alternance ?

Ce fut une très bonne expérience car les salariés du cabinet étaient à l’écoute et plutôt bons pédagogues. Ils m’ont accompagné tout au long de mes 3 années d’alternance pour, petit à petit, me confier des missions de plus en plus importantes. Cela m’a également permis d’être plus indépendant et plus autonome et d’avoir un pied dans le monde professionnel. Je pouvais ainsi facilement comparer ce que je voyais à l’école avec ce que je faisais au travail. J’ai acquis énormément de connaissances grâce à mes collègues et les deux experts-comptables qui m’ont encadré.

 

Quelles sont, pour toi, les qualités nécessaires pour être un bon comptable ?

Selon moi, les qualités pour être un bon comptable sont la rigueur, l’assiduité, la curiosité et le bon sens relationnel, car contrairement à ce que l’on peut croire les comptables sont très ouverts et sociables, et ne passent pas toute leur journée derrière leur ordinateur à faire des tableaux de chiffres.

 

En quoi consiste aujourd’hui tes missions ? C’est quoi une journée type pour toi ?

Aujourd’hui, au sein de mon nouveau cabinet, je suis chargé de tenir la comptabilité de tous types de clients, que ce soit des clients dans le domaine du bâtiment, du commerce ou encore de l’artisanat. Je m’occupe également d’établir des déclarations de TVA et de préparer les comptes annuels et la liasse fiscale.

Pour moi, une journée type, c’est un rendez-vous client le matin et un autre l’après-midi. En rendez-vous, mes clients me fournissent toutes leurs factures et autres documents qui me permettent de mettre à jour leur comptabilité, d’établir les déclarations de TVA…

Il est nécessaire d’avoir une bonne écoute pour répondre à leurs demandes, anticiper leurs besoins et faire remonter les demandes particulières à l’expert-comptable.

 

Qu’est-ce qui t’épanouis dans ton travail ?

Dans mon travail actuel, je suis tout particulièrement satisfait du côté relationnel que j’ai avec mes clients. J’ai toujours un bon feeling avec eux et cela rend mon travail et mes journées plus vivantes. Je m’enrichis beaucoup de leur expérience professionnelle. Lorsque je n’ai pas de rendez-vous client, je travaille au siège, à Lille, il y a une très bonne ambiance au sein de l’équipe. C’est très agréable et important pour s’épanouir dans sa société.

 

Les missions des comptables ont la réputation d’être très répétitives. C’est vrai ?

Contrairement aux a priori, les comptables ont des missions  et des tâches assez variées.

Les clients aussi sont très différents : TPE, PME, artisans, commerçants, professions libérales, associations… Dans mon travail, aujourd’hui, avec mes déplacements chez mes clients et mes missions, je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Je ne vois pas les journées, ni même les semaines passer.

 

Entrevoies-tu des perspectives de carrière dans ta fonction ?

Mon cabinet est assez grand, ainsi il y a beaucoup de grades au-dessus du mien (les conseiller, les responsables de secteur, les chefs de groupe et les directeurs) et donc des perspectives de carrière envisageables. De ce fait, il est possible que je monte en grade d’ici quelques années.

 

Es-tu satisfait de ton choix de carrière ?

Je suis satisfait de mon choix de carrière car il y aura toujours besoin de comptables et j’en ai bien pris conscience lors de mon changement de cabinet. En effet, je trouve très rassurant de travailler dans un domaine où l’on sait qu’il y aura toujours des opportunités d’emploi et d’embauche. Je ne crains pas vraiment le chômage et je pense que c’est une chance aujourd’hui.

 

Quels sont tes conseils pour les étudiants qui sont intéressés par cette voie de la comptabilité ?

Je conseille aux étudiants d’aller le plus loin possible dans leurs études, s’ils en ont les capacités et la motivation. Le mieux est d’aller jusqu’au Bac+8, le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC). Il ne faut pas se le cacher, le salaire et les missions des Experts Comptables ne sont pas les mêmes que celles des comptables, ce sont d’excellentes motivations pour aller le plus loin possible.

En tout cas je conseille vraiment l’alternance, c’est une excellente alternative entre la vie professionnelle et les études. Vous trouverez, grâce à votre entreprise, motivation et enthousiasme pour continuer vos études. L’alternance nous fait énormément grandir. Je suis sorti de mon expérience en alternance plus indépendant, plus autonome et plus confiant dans mon travail.